Quand Kadhafi rêvait d’une Europe conquise par l’islam sans livrer bataille…

Après la mort du dictateur libyen, certains, s’appuyant sur le fait que les nouveaux dirigeants du pays ont imposé la charia dans la constitution, voudraient nous faire croire que Kadhafi aurait été un rempart contre les islamistes. Il est bon de se rappeler que le 10 avril 2006, le président lybien a dirigé la prière destinée à célébrer la naissance du « prophète » des musulmans. A cette occasion, il a dévoilé le fond de sa pensée et celle de nombreux autres musulmans concernant sa volonté d’internationalisation de l’Islam.
Les termes de son intervention sont éloquents et montrent que, s’il n’était pas partisan d’un islam intégriste, ses objectifs étaient clairs : l’islamisation de l’Europe, en misant sur la démographie.

[dailymotion k1n4Tdj1ACGZ6WFAe#from=embed]

En effet, il calculait :

« Nous avons 50 millions de musulmans en Europe. Il y a des signes qui attestent qu’Allah nous accordera une grande victoire en Europe, sans épée, sans conquête. Les 50 millions de musulmans d’Europe feront de cette dernière un continent musulman. Allah mobilise la Turquie, nation musulmane, et va permettre son entrée dans l’Union Européenne. Il y aura alors 100 millions de musulmans en Europe. L’Albanie est dans l’Union européenne, c’est un pays musulman. La Bosnie est dans l’Union européenne, c’est un pays musulman. 50% de ses citoyens sont musulmans. L’Europe est dans une fâcheuse posture. Et il en est de même de l’Amérique. Elles [les nations occidentales] devraient accepter de devenir musulmanes avec le temps ou bien de déclarer la guerre aux musulmans. »

Sans commentaire… 

Paul Le Poulpe